La plage des Andalouses, un lagon turquoise

exploration
La plage des Andalouses, un lagon turquoise

La côte algérienne, et en particulier oranaise, est moins connue que ses voisines maghrébines. Elle est pourtant l'une des plus belles de la Méditerranée.

En quittant Oran, vous empruntez la corniche. Très vite, vous quittez la ville et longez une succession de criques bordées d'une nature encore sauvage. Pas de resort, pas de lotissement de vacances… La beauté est à l'état pur. Premier bain aux Andalouses. La plage doit son nom aux réfugiés qui y ont accosté lors de la fuite d'Espagne. Le sable est doux, l'eau à température idéale et le parfum des embruns se mêle à celui des pins. C'est absolument divin.
Quand vous aurez faim, vous poursuivrez votre route un peu plus loin. Des cabanons avec quelques tables à l'extérieur vous invitent à vous asseoir. Peu à peu, les restaurants de plage s'installent et les sports nautiques font leur apparition. Si vous avez envie d'une sortie en Jet-Ski ou d'un après-midi de surf, c'est désormais possible.